Reprendre une entreprise

Bravo d'avoir pensé à la reprise d'une affaire ! En effet dans un marché relativement restreint, et donc pas forcément toujours extensible, pourquoi ne pas reprendre plutôt que de créer ? Découvrez les avantages et les contraintes liées à la reprise d'entreprise.

Comme pour un projet de création, vous devez rédiger un document incontournable : votre Business Plan.

Ce document synthétise les principales caractéristiques de l’entreprise (marché, produits, plan de développement…) et sa stratégie.

Il se construira de façon itérative. Dès aujourd’hui, commencez à noter dans un calepin chaque idée ou questionnement, changez de page quand la thématique varie, cela sera une excellent point de départ pour structurer votre business plan.

Il se réalise avec bon sens et travail !

  • Collectez les données existantes,
  • Évaluez toutes les pistes,
  • Conservez les hypothèses les plus réalistes.  

 

Ce travail est tout sauf une corvée et doit être considéré comme de la première étape de votre projet de reprise.

Votre implication à le bâtir est le reflet du niveau d’engagement que vous avez pour votre projet de reprise. 

Il vous servira de référence tout au long de la finalisation de votre reprise car il vous permettra de poser votre stratégie et vos objectifs, sera présenté aux financeurs potentiels et sera votre feuille de route pour les premiers temps de votre reprise.

L’objectif c’est que votre BP soit réaliste, clair  et convainquant !

Même si vous bénéficiez d’un accompagnement spécifique lors de sa réalisation, vous devrez également être capable de le présenter oralement en quelques minutes à vos interlocuteurs afin de les convaincre d’adhérer à votre projet.

Le business plan est primordial, il est la clef de lancement de votre projet, il doit donner les meilleures garanties au(x) prêteur(s) et convaincre les investisseurs.

Le marché de la reprise est difficile d’accès, vous devez savoir ce que vous recherchez précisément et connaître les moyens d’y accéder.

Un grand nombre d’affaires seront cédées en interne (autre entreprise, famille, salarié, relation personnelle ou professionnelle, etc.).

Certaines ne présentent pas de garanties de développement et d’avenir suffisantes.

D’autres n’apparaissent pas publiquement sur le marché, le cédant souhaitant maintenir la confidentialité de son projet pour ne pas inquiéter ses salariés, ses clients, ses financeurs.

On distingue 2 types de marchés :

  • Le marché "ouvert" ou "visible" accessible par le biais de sites Internet spécialisés, de bourses d’opportunités d’affaires et de cabinets d'intermédiation privés.
     
  • Le marché "caché", le plus souvent pour des raisons de confidentialité, pour lequel le repreneur devra faire jouer ses réseaux professionnels et personnels, ou faire appel à des prestataires qui feront pour lui des recherches spécifiques.

NOS PRESTATIONS ET SERVICES
NOS PARTENAIRES