Nos formations développement et apprentissage

La CCISM vous propose sa large gamme d'études supérieures professionnelles post-bac. Se former rapidement pour s’intégrer dans la vie professionnelle et pouvoir aussi poursuivre ses études. Construisez votre avenir par étapes !

Le développement : un levier de réussite pour votre professionnalisation

Former un stagiaire, c’est lui permettre d’acquérir des compétences techniques et professionnelles liées à un métier, lui transmettre son savoir-faire et ainsi lui faciliter son insertion professionnelle

La formation liée au développement est une formation qualifiante liée à un métier spécifique. Elle est relativement courte et permet aux stagiaires qui la suivent d’allier les cours théoriques à la pratique par le billet des stages en entreprises.

 

Qu’est-ce qu’une formation liée au développement ?

La formation liée au développement repose sur le principe de l’alternance entre enseignement théorique en centre de formation et enseignement du métier dans l’entreprise d’accueil avec lequel le stagiaire a signé sa convention. La durée de la formation est de 6 mois en moyenne, elle varie en fonction du type de profession et de la qualification préparée mais également en fonction titre professionnel préparé.

 

L’entreprise

  • Les avantages
    • Remboursement trimestriel de la part patronale des charges sociales durant toute la durée du contrat,
    • Rémunération de l’apprenti entre 30% et 60% du SMIG en fonction de l’âge de l’apprenti et de l’année d’exécution du contrat,
    • Formation du jeune à la culture d’entreprise.

 

  • Les démarches
    • Contacter le Département Développement de la CCISM qui vous assistera dans vos démarches,
    • Établir une demande d’agrément auprès du SEFI,
    • Désigner le maître d’apprentissage dans l’entreprise,
    • Signer une convention de stage spécifique avec le jeune.

Le jeune

  • Les avantages
    • Acquérir une expérience professionnelle,
    • Préparer un diplôme professionnalisant,
    • Prise en charge des frais de formation par le Pays après accord du SEFI.

 

  • Les démarches 
    • S’inscrire au SEFI : satisfaire aux prérequis de la formation (aptitudes au métier préparé et niveau de formation requis) et réussir aux conditions de sélection (étude du dossier scolaire et entretien de motivation).

Objectifs de la formation

A l’issue de la formation, les stagiaires doivent être capables de :

  • Organiser la croisière en amont (gestion des stocks, approvisionnements, check liste …)
  • Accueillir les touristes sur un bateau de plaisance et/ou de croisière
  • Assumer les fonctions d’un « Customer service »
  • Proposer des activités d’animation à bord et permettre à la clientèle un accès à la culture locale
  • Assurer la prestation hôtelière (nettoyage cabines, service des repas) et préparer des repas, dresser une table, enjoliver une cabine
  • Vérifier et assurer l’hygiène et la sécurité à bord et intervenir dans les premiers secours
  • Assister le skipper et le seconder dans les mesures de survie en mer
  • Communiquer en langue anglaise
  • Connaître les acteurs et les services du secteur Charter Nautique en Polynésie
  • Conduire l’annexe d mouillage au lieu de débarquement
  • Être l’ambassadeur de la Polynésie à bord …

               

Contenu de la formation

  • Accueil d’hôtellerie flottante
  • Cuisine et gestion du budget et approvisionnement
  • Anglais du tourisme
  • Communication et animations et Culture générale
  • Bases nautisme et Techniques de survie en mer
  • Réalisation d’un book y compris carnet d’adresses et fiches techniques
  • PSC1 (ancien AFPS) – CRR – Permis côtier – S.T.C.W
  • Techniques professionnelles sur voilier et bateau
  • Techniques de recherche d’emploi
  • Stages pratique en mer

               

Déroulement de la formation

  • Durée de la formation : 28 semaines 
  • Organisation de l’alternance : 24 semaines en Centre de Formation, 4 semaines de stage embarqué
  • Évaluations : contrôles continus (théorie et pratique) et examen final
  • Calendrier prévisionnel : septembre 2016
  • Prise en charge des frais de formation par le SEFI

 

Conditions

  • Niveau V requis (DNB, CAP dans les domaines de la Cuisine, l’Hôtellerie ou la Restauration)
  • Être demandeur d’emploi
  • Maîtriser la langue de base en Anglais
  • Motivé par les métiers de l’accueil et du tourisme
  • Ne pas souffrir du mal de mer
  • Avoir un certificat d’aptitude médicale requise pour l’obtention du certificat de formation de base à la sécurité (S.T.C.W.95)
  • Faire preuve d’adaptation, avoir des aptitudes relationnelles et le sens du travail d’équipe

Objectifs de la formation

A l’issue de la formation, les stagiaires doivent être capables de :

  • Préparer les viandes et spécialités bouchères
  • Connaître et respecter les règles d’hygiènes et de sécurité alimentaires
  • Mettre en valeur un étal ou une vitrine
  • Informer et conseiller une clientèle sur les produits et préparations culinaires
  • Participer à la gestion du lieu de vente

 

Contenu de la formation

  • Les fondamentaux du métier
  • La filière viande en Polynésie-Française
  • L’anatomie des animaux, des morceaux et le mode de cuisson
  • Anglais technique
  • Le traiteur
  • Le service traiteur
  • L’hygiène et la sécurité alimentaire
  • La réglementation
  • Les phases de la découpe
  • Les techniques de charcuterie
  • Les outils et équipement
  • L’organisation du travail

 

Déroulement de la formation

  • Durée de la formation : 22 semaines 
  • Organisation de l’alternance : 11 semaines en Centre de Formation, 11 semaines en entreprise   
  • Évaluations : contrôles continus et examen final
  • Calendrier prévisionnel : à définir
  • Prise en charge des frais de formation par le SEFI          

 

Conditions

  • Niveau 3ème
  • Être demandeur d’emploi
  • Avoir une bonne condition physique (résistance au froid, supporter la station debout, être capable de porter des charges lourdes)
  • Être rigoureux sur la propreté, habile, résistant, aimant travailler en équipe

 

Objectifs de la formation

A l’issue de la formation, les stagiaires doivent être capables de :

  • Accueillir le client, identifier ses besoins et le conseiller sur les produits et services
  • Définir le traitement adapté à la personne et présenter les produits, l’application des soins
  • Nettoyer les outils, accessoires, matériels et ranger la cabine, le plan de travail, …
  • Mettre en œuvre les soins esthétiques (massages, soins, …)
  • Installer le client, vérifier le bon déroulement des soins (machines, spa, sauna, …)
  • Encaisser le montant d’une vente, renseigner les fiches clients

 

Contenu de la formation

  • Hygiène générale
  • Esprit SPA : Comportement
  • Aromathérapie
  • Naturopathie
  • Médecine chinoise
  • Biologie
  • Anatomie et Physiologie
  • Accueil
  • Vente
  • Anglais
  • Environnement de l’entreprise
  • Pratique professionnelle Californien, Pochons
  • Techniques de massages (Deep Tissue, Lomi Lomi, Taurumi, …)
  • Réflexologie pieds et mains
  • Esthétique
  • Rituel Spa, prise en charge client
  • Sécurité : Gestes et postures

               

Déroulement de la formation

  • Durée de la formation : 24 semaines 
  • Organisation de l’alternance : 18 semaines en Centre de Formation,  6 semaines de stage en entreprise
  • Évaluations : contrôles continus (théorie et pratique) et examen final
  • Calendrier prévisionnel : à définir
  • Prise en charge des frais de formation par le SEFI          

 

Conditions

  • Niveau V requis (CAP dans les domaines de l’Esthétisme, Terminale du lycée)
  • Être demandeur d’emploi
  • Maîtriser la langue de base en Anglais
  • Motivé par les métiers de l’esthétisme
  • Être apte médicalement (sans antécédents d’allergies et supportant la station debout) 
  • Faire preuve d’adaptation, avoir des aptitudes relationnelles et le sens du travail d’équipe

Objectifs de la formation

A l’issue de la formation, les stagiaires doivent être capables de :

  • Identifier les phases d’intervention (mise en service, maintenance …) à partir du dossier technique, de l’historique des interventions …
  • Assurer l’entretien préventif des installations et matériels
  • Positionner et fixer les groupes, condenseurs, tubes, câbles électriques … de l’installation frigorifique, de conditionnement d’air …
  • Dimensionner, poser les tuyauteries et effectuer les branchements des réseaux (fluides, frigorigènes, eau, air, …)
  • Vérifier la conformité de l’installation, contrôler l’étanchéité et déterminer la charge de fluide frigorigène, tirer au vide l’installation et charger le circuit
  • Mettre en service l’installation, ajuster les réglages (paramètres de fonctionnement, de régulation, températures, pressions …)
  • Détecter les dysfonctionnements et déterminer les opérations de remise en état de l’installation par l’appoint du fluide, ajustement des cycles, échange standard, réparations …
  • Localiser et diagnostiquer la panne, l’anomalie d’origine électrique, électromécanique
  • Renseigner les supports de suivi d’intervention et transmettre les informations au service concerné
  • Évaluer des coûts et des délais de remise en état pour établir un devis d’intervention

 

Contenu de la formation

  • Maths et Sciences physiques appliquées
  • Communication écrite et orale
  • Procédé de relevés et de mesures et Technologies des appareils de mesures
  • Habilitation électrique
  • Technologie des équipements de conditionnement d’air
  • Plomberie adaptée au métier du froid
  • Analyse du fonctionnement d’une installation

 

Déroulement de la formation

  • Durée de la formation : 22 semaines 
  • Organisation de l’alternance : 21 semaines en Centre de Formation, 6 semaines en entreprise   
  • Évaluation : contrôles continus et examen final
  • Calendrier prévisionnel : à définir
  • Prise en charge des frais de formation par le SEFI          

 

Conditions

  • Niveau 3ème  avec des notions d’électricité, d’électronique
  • Être demandeur d’emploi
  • Être méticuleux, rigoureux, d’une bonne acuité visuelle et auditive
  • Avoir une aptitude au travail en hauteur
  • Avoir une bonne condition physique (nombreux déplacements, travail en positions inconfortables, …)
  • Être doué d’une certaine habilité manuelle et détenteur, si possible, du permis VL
NOS PRESTATIONS ET SERVICES
NOS PARTENAIRES