La plus ancienne institution de Polynésie

Le saviez-vous ? La CCISM a vu le jour au XIXe siècle. Elle est la plus ancienne institution de Polynésie. La CCISM est également l'une des rares chambres en France et dans l’outre-mer à être à la fois une Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) et une Chambre de Métiers et de l'Artisanat (CMA).

La Chambre de Commerce, d’Industrie, des Services et des Métiers (CCISM) a été instituée le 30 juin 1880, au lendemain de la donation du Roi Pomare V de ses possessions à la France.

La CCISM est aujourd’hui la plus ancienne institution du Pays et la plus ancienne assemblée élue.

Sa circonscription s’étend sur tout le territoire de la Polynésie française.

A la fin du XIXe siècle, il n’existait pas d’implantation commerciale française profonde dans les Établissements français d’Océanie.

Le Commissaire qui dirigeait la Polynésie française à l’époque voulut mettre en place une institution liée par les hommes et par les intérêts à l’Administration qui s’installait.

La vocation de cette Chambre de commerce :

  • Organiser le commerce à Tahiti et dans le reste des Établissements français d’Océanie,
     
  • Permettre de mieux contrôler les échanges commerciaux qui étaient devenus prospères mais avaient tendance à se développer plus ou moins sans contrôle administratif en dehors de Tahiti,
     
  • Contribuer à l’essor du Pays, en œuvrant notamment au développement de la législation commerciale.

 

Durant la Première Guerre mondiale, à l’instar de nombreuses chambres de commerce en France, la Chambre de commerce de Polynésie fut même amenée à émettre des bons pour faire face à la raréfaction des monnaies du fait de la thésaurisation préventive.

Ces émissions de bons étaient placées sous la responsabilité de la Chambre et garanties par un dépôt de la Banque de l’Indochine.

Les archives de la Chambre de commerce dessinaient non seulement sa propre histoire, mais aussi toute l’histoire économique de la Polynésie.

Nombre de ces archives ont hélas disparu.

D’abord dans l’incendie du premier étage des locaux du Service des Affaires Économiques alors situés à l’emplacement du siège social actuel de la Banque de Polynésie (1954).

Puis lors de la démolition des bâtiments du Palais de la Reine en 1968.

NOS PRESTATIONS ET SERVICES
NOS PARTENAIRES