Préparer son projet

Devenir son propre patron ne s’improvise pas. Tout projet demande réflexion et préparation. Pour créer son entreprise, il est indispensable de s’informer pour construire son projet de création d’entreprise et de le valider en élaborant son business plan. Cette démarche se fait bien entendu avant les formalités d’immatriculation de l’entreprise et de la délivrance de la patente. Notre service "Infos Clients" vous informe, vous guide, et vous accompagne dans la construction de votre projet.

Créer une entreprise est à la base un projet qui demande à être réfléchi, étudié, construit, puis validé, avant enfin d’être formalisé et rendu officiel par son immatriculation.

Il est donc important d’avancer progressivement dans une démarche de création d’entreprise en respectant les étapes, mais surtout en se faisant accompagner par des professionnels.

Se renseignez sur la nature de votre activité, sur son contexte économique et réglementaire, sur les moyens financiers ou techniques dont vous pourriez bénéficier, etc.

Une des questions que le porteur de projet doit impérativement se poser concerne le contexte réglementaire de son activité : est-elle réglementée, et nécessite-t-elle une autorisation administrative ?

Quelques exemples

 

Pour savoir si votre activité est soumise à une réglementation ou autorisation administrative, contactez notre conseiller spécialisé.

 

✉ Prenez rendez-vous avec notre conseiller

TÉLÉCHARGEZ LA PRÉSENTATION DES SERVICES DU PÔLE ENTREPRISES

L'immatriculation d'une activité commerciale (négociante et prestataire) est soumise à la délivrance d'une patente au CFE de la CCISM.

Voir  "Immatriculer son entreprise"

 

Cette formalité place le chef d’entreprise devant des obligations fiscales, sociales, et comptables.

Voir  "Connaître ses obligations"

 

Enfin, comme toute entreprise, vous avez l’obligation de tenir une comptabilité simplifiée pour d’identifier les recettes et les dépenses opérées par l’exploitation de votre activité.

Nous pouvons vous accompagner dans vos formalités comptables et de gestion par le biais du Centre d'Accompagnement en Gestion, le CAGEST .

VOIR  "GÉRER SIMPLEMENT AVEC LE CAGEST"

 

Il est par ailleurs opportun de vous rapprocher de la CPS pour identifier votre couverture sociale par rapport à votre futur statut de chef d’entreprise individuelle.

Un agent de la CPS est présent dans les locaux de la CCISM tous les jours.

L'ANTENNE DE LA CPS À LA CCISM
La CPS tient une permanence au pôle Entreprises de la CCISM
Du lundi au vendredi : 7h30 à 11h30
Tél : 40 47 27 02

✉ Prenez rendez-vous avec l'antenne CPS

L'Insertion par la Création ou la Reprise d’Activité (ICRA)

Concernant les dispositifs d’accompagnement financiers, il existe l'ICRA (Insertion par la Création ou la Reprise d’Activité). 

Il a été mis en place par le SEFI et les dossiers y sont également instruits.

Pour y prétendre, nous vous invitons à prendre contact avec un conseiller du SEFI qui évaluera l’éligibilité de votre projet à l’ICRA.

Pour contacter le SEFI​
Tél : 40 46 12 12
Email : sefi@sefi.pf

La CCISM prendra ensuite le relais pour vous accompagner au montage et à la formalisation de votre demande.

L'une des conditions est que le demandeur ne doit pas avoir de patente au moment où il fait la demande d’ICRA auprès du SEFI. 

 

L’aide du service du tourisme

Concernant l'hébergement touristique chez l’habitant et la petite hôtellerie familiale, les exploitants et futurs exploitants peuvent bénéficier d'une aide.

Il faut obligatoirement l’un de ces 3 documents :

  • une attestation de classement provisoire,
  • OU un récépissé de dépôt du dossier complet pour un classement définitif,
  • OU un classement définitif.

Cette aide financière est réglementée par la Loi du Pays n° 2011-20 du 1er août 2011 et l’arrêté n° 1263 CM du 23 août 2011.

Elle est plafonnée à :

  • 5 000 000 F CFP pour un programme de création,
  • 3 500 000 F CFP pour un programme d’extension ou de rénovation,
  • 2 500 000 F CFP pour les autres programmes,

 

Parallèlement, d’autres dispositifs différents sont applicables sous forme de prêts :

 

Le micro-crédit de la SOCREDO

Prêt bancaire auprès de la SOCREDO pour un montant maximum de 1 000 000 F CFP remboursable sur maximum 5 ans avec un taux de 2,75%.

Il est éligible uniquement pour des entreprises. 

 

Le prêt de l’ADIE

L’ADIE qui est une association dont la vocation est de prêter de l’argent à des porteurs de projet pour monter leur entreprise.

Prêt allant de 12 000 F CFP à 1 000 000 F CFP maximum.

Un garant est requis pour contracter un prêt avec cet organisme.

Pour faire une demande, se rapprocher de l'ADIE
Papeete, derrière le cinéma Liberty
Tél : 40 53 44 23
Email : polynesie@adie.org

 

Le Prêt d’Aide à la Création d’Entreprise (PACE)

Dispositif d'accompagnement "prêt d'aide à la création d'entreprise" (PACE) instruit par la SOFIDEP.

Il consiste à financer tout projet de création ou de développement d'entreprise.

Ses modalités :

  • Montant de l'investissement : minimum de 1 200 000 F CFP et maximum de 5 000 000 F CFP
  • Taux : 3%
  • Durée maximale de remboursement : 5 ans
  • Non-requis : apports personnels et caution

 

Contacter la SOFIDEP
Tél : 40 50 93 30
Email : contact@sofidep.pf

 

✉ PRENEZ RENDEZ-VOUS AVEC NOTRE CONSEILLER

NOS PRESTATIONS ET SERVICES
NOS PARTENAIRES